Le Taekwondo: présentation générale

 

Définition:


 

 ideogramme-TKD.jpg

"Tae" signifie coup de pied

 

"Kwon" signifie le poing

 

"Do" veut dire la Voie, l'Esprit

 

Le Taekwondo se traduit donc littéralement par "la Voie par l’utilisation des techniques de pied et de poing".

 

 

Cet art martial coréen vise à utiliser avec un maximum d’efficacité toutes les parties du corps humain servant à se défendre ou à attaquer. Il se pratique essentiellement sans armes. Les techniques de coups de pied (Tchagui) et les techniques de bras sont l’apanage de l’entraînement de Taekwondo. Afin d’être efficace dans le combat et de tendre vers une maîtrise technique, il est primordiale de leur imposer un travail assidu et long. Le Taekwondo transforme alors le corps en une arme redoutable.

Outre la recherche d’une efficacité martiale, le Taekwondo constitue une pratique physique idéale qui permet d’harmoniser l’ensemble du corps. Cette pratique saine améliore la santé et le bien-être.

Enfin, il ne faut pas voir dans le Taekwondo qu’une activité visant à frapper, porter des coups ou encore casser des planches, des tuiles… Il exige un certain état d’esprit : respect d’autrui, persévérance, loyauté, etc. Le Taekwondo vise à l’épanouissement de l’âme autant qu’à celui du corps.

 

 

Le Taekwondo représente une voie vers l’union du corps et de l’esprit, un chemin vers la sagesse, un art de vivre.

 

 

 

Les formes de pratique:


 Les formes de pratique du Taekwondo sont:

 

 

- La pratique "technique" (Kibon): correspond au travail des techniques de bases, d’attaques et de défenses, de coups de pieds et des techniques de bras. 


- Les "Poomsé" (ou Poomsae): ce sont les enchaînements codifiés créés par des experts coréens dans les années 70. Ils se définissent comme un combat conventionnel contre plusieurs adversaires imaginaires. Ils sont "l’essence" du Taekwondo. La série des "Poom Palgwe" a laissé place au travail de la série "Tae Geuk". D’autre part, les pratiquants ceintures noires ont une série spécifique pour les grades "Dan", série dite des "Poomsé Supérieurs"…
 
deung-joumok-en-mouvement

- Le combat compétition: c’est la forme de pratique qui est présente aux Jeux Olympiques (depuis Sydney 2000). L’utilisation des techniques de pieds est privilégiée pour la marque des points. Cette forme est réglementée par la W.T.F. (World Taekwondo Federation): catégories de poids, protections obligatoires, durée d’un combat, surface de combat, etc.)
Duiit-sauté
 
- Le Combat libre: à l’appréciation de l’enseignant, une forme de combat plus ‘’libre’’ peut être proposée afin de développer par exemple les techniques de poings ou encore les balayages. Il s’agira de rester tout de même dans une recherche de développement technique.
 

- Le Combat codifié: il s’agit d’une forme qui permet de perfectionner les techniques de bras ou de pieds dans un contexte d’opposition protocolaire: L’attaquant se place en position basse "Ap Koubi" et exécute un blocage bas "Ale Makki" avec le cri "Kihap". Le défenseur, qui lui fait face en position "Kibon Jumbi seugui", va déclencher l’échange en donnant à son tour le "Kihap". L’attaquant avance alors en donnant un coup de poing direct (niveau visage "Eulgoul", niveau moyen "Montong" selon le travail technique souhaité…), le défenseur peut alors perfectionner une technique ou un enchaînement technique: vitesse d’exécution, distance, déplacements, précision, etc… Lors de ce travail codifié, on ne porte évidemment pas les coups. ("Han Bon Kyorugui")

On peut retrouver dans le combat codifié des formes différentes, sur un pas ou encore sur trois pas ("Sam bon Kyorugui").

 

 

Han-Bon-Contre-Yop

 

 

 

- La Self-défense ou "Hoshinsool": Il s’agit d’utiliser les techniques propres au Taekwondo dans une situation d’agression. Le travail de défense sur saisie, de dégagement, de clefs, de balayages ou de projections constitue le contenu large et varié du Hoshinsool.

 hoshinsul

- La casse ou "Gyok pa": le plus souvent réservée pour les démonstrations, la casse est un travail très intéressant pour tester l’efficacité de ses techniques. Là encore le pratiquant va pouvoir perfectionner ses techniques (précision, distance, vitesse d’exécution,…) sur des casses variées: casse de précision, casse de force, casse acrobatique, …

Casse Taekwondo poing



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :